EN RÉSUMÉ

BIOGRAPHIE TÉLÉCHARGEABLE ICI : BIOGRAPHIE DENIS RIVET
CV TÉLÉCHARGEABLE ICI : CV DENIS RIVET
Denis Rivet est né le 15 mai 1975 à Vienne en Isère. Il passe son enfance à la campagne. Vers 10 ans, ses parents lui offrent un orgue Bontempi : il enregistre les airs qu’il trouve sur les faces B des K7 qu’il pique à son frère. Il découvre la guitare à l’adolescence et se met à composer ses propres chansons.
A 18 ans, il part vivre au Canada et commence ses études de lettres à l’Université Laval de Québec. Il découvre les « boîtes à chansons », sorte de scènes ouvertes aux auteurs-compositeurs-interprètes, dans lesquelles il teste ses compositions en public. Cette expérience lui donne le goût de la scène qui dès lors ne le lâchera plus. Il monte son premier groupe, Les Indécis (avec Martin Duval), et joue autant qu’il le peut : dans la rue, dans le métro, dans les festivals étudiants. Parallèlement, il s’inscrit au club de photographie de l’Université où il développe les clichés noirs et blancs pris lors de ses voyages à travers les provinces du Canada et sur la côte Est des États-Unis.
Il rentre en France trois ans plus tard, s’installe à la Croix-Rousse à Lyon. Là, il rencontre des musiciens et forme Le Bruit Des Touches, sorte de bric-à-brac musical où chacun joue de tout en reprenant des chansons françaises, de Serge Gainsbourg à Léo Ferré, en passant par Jacques Dutronc. Ses chansons sont peu à peu intégrées au répertoire du groupe qui écume les bars et les scènes de Lyon durant quatre ans. Fin 2003, le groupe sort un premier album : Trouvailles en tout genre.
En 2004, Denis Rivet et deux autres membres du groupe (Stéphane Emptaz et Cécile Poussin) décident de prendre un virage électrique et deviennent King Kong Vahiné : chanson-pop élégante et lunatique. Grâce à leur première maquette, le groupe est lauréat du tremplin Dandelyon en 2006, aux côtés de Vale Poher et The Green Olive. L’équipe de Birdy Birdy Partners (Stéphane Bedjidian, Etienne Paillard, Philippe Durand et Ludovic Ferrera) décide de coproduire leur premier album : La ville est tranquille. Les concerts s’enchainent (Ninkasi Kao, Transbordeur) ainsi que les passages télés et radios : M6, Le Mouv’. En 2008, le groupe sort son deuxième album : Le village et poursuit son aventure sur les routes.
Au printemps 2012, Denis Rivet s’offre une échappée en solitaire en enregistrant un mini-album 6 titres Tout proches qui sort en octobre de la même année. Frédéric Bobin partage avec lui un duo sur l’un des morceaux. Atmosphérique, presque cinématographique, l’album est très bien accueilli et Denis Rivet est sélectionné comme Artiste Inouï du Printemps de Bourges 2013. Il rejoint alors Many Ways Production (Viviane Fargier : booking – management). Les concerts et les premières parties s’intensifient aux côtés d’artistes importants comme Olivia Ruiz, Thomas Fersen, Mathieu Boogaerts, Bertrand Belin et Philippe Prohom. Sur scène, la formule se décline en trio avec Marc Arrigoni à la batterie et Mikaël Cointepas aux guitares. Benjamin Nesme réalise la création-lumière du concert.
L’écriture du premier album de Denis Rivet, Tout est triste, rien n’est grave, débute à l’automne 2013. Arrangés et enregistrés le plus souvent en condition live à La Grange à sons à Orliénas (69) chez Gilles Dutrève, comprenant un duo avec Philippe Prohom, les 12 titres de l’album trouvent leur point d’équilibre dans l’énergie qui s’en dégage et l’importance accordée aux paroles. L’enregistrement, le mixage et la réalisation sont confiés à Samuel Garcia. La réalisation du dessin de la pochette est signée Jean-Christophe Martinez – dit « Moï » – et la conception graphique Stéphane Emptaz.
L’ironie des choses, les soirs d’été qui s’étirent, les histoires d’amour qui se cherchent, se trouvent et se perdent, sont autant de thèmes traversés par ses nouvelles chansons. L’air de rien, son écriture continue d’avancer par petites touches, comme par impressions : elle suggère davantage qu’elle n’impose. Denis Rivet livre ici un album rythmé à l’univers mélancolique dont la sortie lyonnaise a lieu au Radiant le 30 octobre 2014 et la sortie nationale le 21 janvier 2015 aux 3 Baudets à Paris.
En juillet 2015, Denis Rivet fait partie des 8 artistes sélectionnés pour le Mégaphone Tour 2015-2016 – dispositif d’aide à la tournée pour les artistes émergents – et des 18 artistes sélectionnés par le réseau Fédéchansons – Fédération des Festivals de Chanson Francophone.
En février 2016, une résidence artistique a lieu à Centre Français de Berlin pour préparer la tournée Mégaphone Tour, qui l’amène sur les routes du Nord-Est de la France tout le mois de mars, et le festival Fédéchansons  qui a lieu en avril à Pézenas (34).
En septembre 2016, Denis Rivet débute l’écriture de nouvelles chansons. L’enregistrement d’un nouvel E.P est prévu en mai 2017 avec une sortie en automne 2017. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s